Club 2.0: Les 4 écueils à éviter dans un projet de magasin connecté par Fabien Fouissard

Suite à la réunion du Club 2.0 du 21/01/14, Fabien Fouissard Business Manager BU chez Sublimeeze, intervenant lors de cette conférence, nous éclaire via ce papier, sur les points clés d’un magasin connecté.

« A l’occasion de la conférence organisée par l’Adetem le mardi 21 janvier sur le sujet de la Distribution 2.0 dans laquelle Improveeze intervient, je tenais à revenir sur les facteurs de réussite liés à la mise en place d’un magasin connecté réussie au sein d’une enseigne, de points de vente.

Connected Store, le Blog animé par Improveeze a analysé 70 projets de magasins connectés en France et dans le Monde. Ces projets ont parfois été des succès, parfois des échecs patents. C’est évidemment le lot de l’intégration de nouvelles technologies au service de nouveaux usages. Savoir ce qui va « fonctionner », ce qui va plaire, ce qui va apporter de la valeur ajoutée n’est pas chose aisée. En témoigne d’ailleurs Dominique Piotet de Zappos ici : il indique que l’expérience Burberry à Londres ne fonctionne pas, que ce projet de magasin « connecté » (Salesforce) n’apporte pas de valeur.

Clairement, même si l’on peut douter que la comparaison soit totalement pertinente entre Zappos & Burberry ou Karl Lagarfeld (un flagship est-il un magasin comme les autres ?), plusieurs points ressortent sur des causes d’échecs dans la mise en œuvre d’une stratégie de magasin connecté réussie, à savoir :

–        Intégration non réussie du vendeur ;
–        La technologie pour se faire plaisir et pas au service du client ;
–        Devices non pilotés ;
–        Dispositif invisibles & non attractifs.

Pour aller plus loin, www.improveeze.com »

Auteur :
Fabien Fouissard
Business Manager BU Sublimeeze
fabien.fouissard@improveeze.com
@urmacht

 

Nouveau ! La Tweet Week Adetem : tout ce qu’il faut retenir de l’actu Marketing de la semaine !

Retrouvez chaque vendredi la « Tweet Week » le résumé des articles qui vous ont le plus intéressés dans notre veille Marketing partagée avec vous sur Twitter.

Pour accéder aux articles, cliquer sur les images. 

  • Applis MobileCapture d’écran 2014-01-24 à 10.52.06
  • Insolite
  • Management
  • Retail
  • Relation ClientCapture d’écran 2014-01-27 à 15.32.36
  • Tendances marketing

Caroline BESSET

Club Communications & Marketing : Secrets de présentations réussies, ou comment captiver votre audience en 3 conseils fondamentaux

« La mort par PowerPoint ». L’avez-vous déjà connue ? Nous l’avons tous au moins une fois vécue (subie ou produite). Si si, vous savez bien, ces slides bourrées de textes, graphiques, d’animations, d’applaudissements, d’effets apparition/disparition et peut-être même, illustrées avec ces fameuses photos d’équipes ou d’une poignée de main devant le globe terrestre. Phil Waknell a surnommé cela:

Capture d’écran 2014-01-20 à 17.53.58

(Crédit photo: Phil Walknel)

Alors comment font donc les anglo-saxons pour captiver les foules (et ce même sur des sujets sérieux) ? Ces « shows à l’américaine » nous font rêver, les discours fédérateurs de Barack Obama, les splendides présentations Apple, les conférences d’Al Gore et tant d’autres…

Le Club CommunicationS et Marketing de l’Adetem a eu l’honneur d’accueillir, lors de sa dernière réunion, Phil Waknell, britannique passionné de ce sujet et fondateur d’Ideas on Stage, spécialiste de l’art des présentations en public.

Voici quelques conseils clés issus de la présentation de Phil Waknell lors cette réunion , à travers une analyse du lancement de l’Ipod Nano par Steve Jobs.

3 axes fondamentaux:

1. Raconter une histoire 
Steve Jobs, introduit l’Ipod Nano par une annonce choc: son prédécesseur l’Ipod mini, lecteur MP3 le plus populaire au monde, envié par tous les concurrents, contenant déjà les fameuses « 1000 chansons dans votre poche »…devient tout d’un coup dépassé.
La meilleure manière de prouver l’intérêt du nouveau produit ? Regardez donc cette image:

Capture d’écran 2014-01-20 à 16.10.08
L’Ipod Mini mettait 1000 chansons dans une poche normale, l’ipod Nano, quant à lui, met 1000 chansons dans la petite poche, celle dont tout le monde ignore l’utilité.
Humour associé à une preuve infaillible et simple, de surcroît en direct = public conquis et convaincu.

2. Choisir des visuels de qualité
Ne dit-on pas qu’une image vaut 1000 mots ? Plus que jamais, cette affirmation s’avère impactante. A vouloir trop bien faire, mettre toutes les informations importantes dans nos slides que nous distribuerons ensuite, on noie le message. Trop chargée, la présentation devient inutile: Les études scientifiques ayant prouvé qu’il est absolument impossible de lire en même temps que d’écouter un orateur, tâchons donc d’épurer au maximum.
La présentation Apple est claire et vaut exemple parfait: une phrase blanche sur un fond noir, éventuellement une image. Et c’est tout.
A retenir: les slides ne sont pas un document, tout comme un document ne constitue pas un PPT. Si vous souhaitez laisser une trace écrite de votre présentation, préparez un document à part. 

Capture d’écran 2014-01-20 à 17.25.58Capture d’écran 2014-01-20 à 17.26.53Capture d’écran 2014-01-20 à 17.27.02

St Exupery disait à juste titre: « la perfection, ce n’est pas quand on n’a plus rien à ajouter, mais quand il n’y a plus rien à retirer ». Less is more, à méditer…

3. Etre un orateur prêt, passionné et passionnant
Qui n’a pas entendu parler du flop Samsung au CES 2014 par Michael Bay ?
La leçon à retenir est simple: peu importe les problème techniques, soyez prêts, passionnés et entrainés. Repensez à la leçon d’Apple: un peu d’humour, un ton travaillé, une diction nette et un débit retenu sur un fond simple et explicite.

N’oubliez pas les 5 C d’un bon orateur: clair, concis, confortable, crédible convaincant.

En résumé: une présentation percutante reprend la métaphore d’une allumette à double tête:  elle commence sur une explosion, continue en se consumant hardiment et finit à nouveau par une explosion.

Maintenant, c’est à vous de jouer !

Caroline BESSET

La Journée Nationale des Etudes, c’est jeudi 23/01 : plus que 15 places !

Plus que 2 jours pour vous inscrire à la 9e Journée nationale des études co-organisée par l’Adetem et l’UDA. Encore 15 place à saisir, ne tardez plus !

Les inscriptions c’est par là.
Le programme c’est par ici.
Infos pratiques : Jeudi 23 janvier 2014, de 8h45 à 18h
Dans les locaux d’Ubifrance, 77 bd Saint-Jacques – 75014 Paris

Emailing-BAN-HAUT

Parce que les études sont chahutées et condamnées à évoluer, la 9e Journée nationale des études, co-organisée par l’Adetem et l’UDA, vous apporte les meilleures pistes de réponse autour des témoignages et des cas-clients les plus innovants.

Parmi les speakers de cette édition 2014 :
Côté annonceurs : Mane, FDJ, Mines Paris Tech, Bonduelle, Sosh, Groupe Bel, SFR, Procter & Gamble, Unilever, Solocal (groupe Pages Jaunes), Salesforce, etc.

Côté instituts : BrainJuicer, Future thinking, Bluestone, Socio, Eden Insight, Clic and Walk, BVA, Kalao, DCAP, Occurence, etc.

Bienvenue sur le blog de l’Adetem !

Toute l’équipe de l’Adetem est ravie de vous accueillir sur ce blog.

Ce nouvel outil vous offre désormais la possibilité de suivre l’actualité de l’association, de télécharger les comptes-rendus, de visionner les vidéos et photos de nos événements, etc.

C’est aussi l’occasion de vous donner la parole. Vous voulez témoigner ou réagir ? Postez vos commentaires ou envoyez-nous des propositions de tribune, nous les relaierons avec grand plaisir !

Ce blog est donc aussi le vôtre, exprimez-vous !
Abonnez-vous vite en indiquant votre adresse mail à droite de cet article ! 
A très bientôt !
L’équipe Adetem