Le Design sauvera-t-il le monde ?

La décennie à venir sera design ou ne sera pas.  Mais attention, le design dont la rédaction de INfluencia parle dans ce  numéro 12  n’est pas celui dont les tendanceurs abreuvent l’espace médiatique à longueur d’année et de mode…

cover

Une revue incontournable mais aussi un outil de travail indispensable

Depuis 2004, INfluencia, sa newsletter quotidienne et sa revue trimestrielle, scrutent avec attention notre société et ses innovations. Plus que jamais, ledesign est sommé d’agir et d’apporter les changements radicaux dans nos vies. « Le design crée la culture. La culture forge les valeurs. Les valeurs déterminent le futur », assène Robert L. Peters, designer américain. Face à un nouveau siècle dicté par un monde connecté, la société peine à trouver son rythme de croisière. En pleine transition, les services, la communication, les écosystèmes ou encore les business models retravaillent leur identité et laissent apparaître un nouveau visage.

« Pour moi, dessiner le futur et ses objets c’est être capable de concevoir le monde autrement », nous dit dans une interview Jocelyn de Noblet, chercheur en culture matérielle, fondateur du Centre de recherche sur la Culture Technique et auteur de nombreux ouvrages qui font référence.

Tout est désormais design. Et c’est tant mieux ! Pour en savoir plus : enquêtes, interviews, portraits… sont au programme du numéro 12 de la Revue INfluencia, disponible dans sa version papier et sa version digitale sur abonnement, ou en librairie.

Avec les interviews et contributions de Denis Muzet (Mediascopie), Fabrice Peltier (« Le design pour les nuls »), Geoffrey Dorne (Design & Human), Gérard Caron (Admirable Design), Anne Marie-Sargueil (Institut Français du Design), Elisabeth Pastore (Ethicity), Jean-Watin Audouard (Revue des Marques), Jean-Paul Viguier (Architecture et Humanisme), Jean-Jacques Evrard (Pentawards)…

Directrice générale et directrice des contenus et de la rédaction : Isabelle Musnik  
Rédacteur en chef : Gaël Clouzard / @G_ael
Rédaction : 01 49 96 03 30
Rejoignez nous sur Twitter / Facebook  / Linkedin

A PROPOS D’INFLUENCIA :  

INfluencia, le Trendmag des influences, de l’innovation, de la communication, du marketing et des médias  a été créé en 2004 par Isabelle Musnik (ex éditrice de CB News) et Daniel Baldaia.  Il est destiné à tous les curieux et enthousiastes qui désirent faire avancer leur entreprise.

Tous les jours la newsletter est diffusée gratuitement auprès des 95.000  professionnels qui font la communication en France (annonceurs, agences, médias), et chaque trimestre une revue papier et digitale est vendue sur abonnement et en librairie.

INfluencia est une veille utile au quotidien qui donne des informations qu’on ne trouve pas ailleurs, dans le but d’aider réellement à comprendre ce qui se passe dans le monde. A avoir une idée d’avance. A inventer la communication,  les concepts marketing et les nouveaux produits dans tous les domaines. INfluencia est le seul lieu de référence qui réunit dans un même lieu penseurs, experts et acteurs. INfluencia  est une vigie qui permet de trouver l’innovation qui fait la différence, autant dans le fond que dans la forme, et de la faire valoir auprès de ses clients.

INfluencia a reçu le Prix Presse PRO 2014 du meilleur article moins de 10 000 ex

cover
sommaire1 sommaire2 illustration

Les conseils du Club PME de l’Adetem pour réussir sa participation à un salon

Lors de sa réunion du 27 janvier dernier à la CCI de Paris, le Club Adetem PME a traité devant une assistance très nombreuse des bonnes pratiques des PME qui réussissent leur présence dans un salon.

Retrouvez les conseils des animateurs du Club PME, filmés par Widoobiz, en cliquanCapture d’écran 2015-02-13 à 16.15.29t ici

Comment faire la différence par le service ? Focus sur le défi de « Transform » d’Air France

Retour sur l’intervention de Marine Gall, Vice-Présidente Expérience client long courrier chez Air France à l’Adetem Marketing Factory 2014

Marine Gall

« Quels sont aujourd’hui les premiers bénéfices tangibles de la montée en gamme d’Air France menée à travers le projet Transform ? »

« Transform” : plus qu’un projet d’entreprise, un défi pour Air France. Ces dernières années, sous lʼimpulsion des compagnies asiatiques et du Golfe mais aussi le développement des low costs, de nouveaux standards ont émergé dans l’industrie du transport aérien et ont imposé à Air France une transformation fondamentale pour espérer figurer parmi les meilleures compagnies au monde. Le projet d’entrepriseTransform a clairement affiché le défi en choisissant une stratégie de montée en gamme du Long Courrier, pour se hisser sur le podium. Comment mettre en place ce changement d’approche et de stratégie centré sur l’expérience client ?

Quels sont aujourd’hui les premiers bénéfices tangibles de la montée en gamme d’Air France menée à travers le projet Transform ?

La montée en gamme d’Air France, à travers le projet Best & Beyond, c’est offrir le meilleur en matière de produits en faisant la différence par le service. Un travail en profondeur a été réalisé pour combiner un nouvel aménagement de nos avions avec le nouveau territoire d’expression de la marque en faisant de la dimension humaine un axe de conquête.

Avec 44 avions qui seront modifiés d’ici 2016, c’est 40% de la flotte long-courrier d’Air France qui proposera une nouvelle expérience de voyage.

Depuis la mise en ligne des premiers avions en juin 2014, les nouvelles cabines recueillent des retours très positifs aussi bien auprès de la clientèle qui voyage en cabine Economy ou Premium Economy mais également en cabine La Première et Business.

Quelques verbatims clients permettent d’illustrer ces retours

« Cette nuit j’ai fait mon meilleur voyage sur Air France, nouvelles cabines + nouvelles attitudes du personnel = ça marche ! »
« C’est une révolution. »
« J’ai dormi 09h45, je n’ai jamais autant dormi et aussi bien dans un avion. »
« Ce siège Economy est génial, très confortable et j’adore la vidéo : l’image est belle, comme sur une tablette. »

En complément de ces excellents retours, nous pouvons mesurer l’impact des nouvelles cabines sur la satisfaction de nos clients grâce au Net Promoter Score*. Depuis à la mise en place des nouvelles cabines, le NPS a augmenté de façon très significative. Sur les premiers mois, le NPS a augmenté de près de 23 points. Dans les nouvelles cabines Business, la part des clients détracteurs a diminué et celle des promoteurs augmenté suite à leur expérience de voyage.

En parallèle de ces premiers retours clients très encourageants qui apportent la preuve de la réussite de la montée en gamme, nous observons une nouvelle énergie très positive auprès des collaborateurs d’Air France qui retrouvent une véritable fierté et une très grande motivation pour offrir une relation attentionnée.

Au-delà des retours clients, la mise en scène de la marque et de ses nouvelles cabines à travers une exposition itinérante ; Shanghai, New York et Paris a remporté un véritable succès avec plus de 22 000 visiteurs.

Ces premiers succès nous ont permis de confirmer notre vision stratégique de poursuite de  notre montée en gamme sur l’ensemble de notre flotte long-courrier d’Air France. Et au-délà de tout, notre conviction est de croire que les hommes et les femmes d’Air France ont un rôle essentiel dans cette montée en gamme.

*Il permet de mesurer, le pourcentage de clients prêts, ou pas, à recommander la marque ou les produits et les services.

La distribution n’est plus un avantage comparatif, elle est à la portée de n’importe qui !

Véritable gourou des start-up, Oussama Ammar est l’un des rares leaders français de l’open-innovation. Intervenu lors de l’Adetem Marketing Factory dans une keynote qui a marqué les esprits, le fondateur de l’accélarateur The Family répond à Emmanuel Mignot, PDG de Teletech.


Oussame AmmarInternet a changé l’entreprenariat et on parle beaucoup de start-ups. The Family, dont tu es l’un des fondateurs, a pour mission d’accompagner les start-ups dans leur développement. Qu’est-ce qui a changé, selon toi, dans le marketing des start-ups ?

L’un des principaux changements introduits par internet sont les canaux de distribution. Pendant longtemps, la maîtrise de la distribution était synonyme de monopole, elle faisait office barrière à la concurrence. Aujourd’hui, la distribution n’est plus un avantage comparatif, elle est à la portée de n’importe qui ! 
Toute dépense marketing – si grande soit-elle – peut être balayée d’un coup de vent par la force des réseaux sociaux. Cela représente une opportunité incroyable pour les start-ups : un produit enthousiasmant deviendra viral très vite. Les dépenses marketing n’étant plus un obstacle, les startups peuvent donc se concentrer plutôt sur leur produit et sa viralité.

De surcroît, les start-ups font très peu de marketing classique au démarrage. A la place, elles passent par le growth hacking pour accélérer leur croissance. Plus que des techniques créatives et innovantes au croisement du marketing et l’engineering, le growth hacking est surtout un état d’esprit.

On dit qu’une start-up, pour avoir une chance de réussir, doit faire la preuve d’une traction importante sans avoir recours au marketing à ses débuts. Quel est ton avis sur le sujet ?

Toutes les start-ups qui réussissent, affichent préalablement des croissances organiques réelles. Elles développent un produit qui intéresse un marché et parviennent à détecter et à accéder à ce marché. Elles partent très souvent de quelque chose de tout petit et d’insignifiant. 
Rien n’est donc plus essentiel que la croissance pour une start-up. Ce qui fait d’une société une start-up n’est pas sa taille, mais sa nature : la caractéristique principale d’une start-up étant sa croissance.

Quand ce qu’un entrepreneur fait fonctionne, ce phénomène le dépasse et se caractérise par une croissance incroyable. Une bonne traction permet donc de déterminer si une start-up a du succès, si ce qu’elle fait a un sens.

Chaque jour ou presque, une start-up vient disrupter des groupes bien établis. Comment expliques-tu qu’ils semblent incapables de se disrupter eux-mêmes ? Et quels conseils peux-tu leur apporter pour s’adapter aux nouvelles règles de leur marché quand cela se produit, ou avant que cela ne se produise ?

Par définition, une start-up est quelque chose de fragile, ce qui constitue sa principale force : elle n’a rien à perdre et tout à tenter. Au contraire, un grand groupe reproduira ce qui a toujours marché pour lui et ne se risquera pas vers quelque chose de nouveau. Or les grands groupes français sont victimes du dilemme de l’innovateur : il est difficile de mettre en place des innovations de rupture, quand l’intérêt de l’entreprise est le prolongement du statu quo.

A la différence des grands groupes, les entrepreneurs sont donc opportunity-driven : ils ne cherchent pas à minimiser les risques mais à maximiser leurs opportunités. Ils ne planifient pas, ils agissent. Face à cette réalité, il est presque impossible pour un grand groupe de rester dominant dans son marché sans être agile – à l’image des GAFAs.

Participez au baromètre 2015 « Tendances Data & E-mail Marketing en France »

 Professionnels : vous avez déjà impulsé, réalisé ou participé à la mise en place d’opérations Data et/ou E-mail Marketing en 2014 ? Votre avis nous intéresse !

baromètre 1

L’Adetem se joint à Dolist, spécialiste E-mail & Data Marketing, pour relancer la 6ème édition de son enquête annuelle sur les pratiques et stratégies data et e-mail marketing des professionnels français. Celle-ci est également organisée en partenariat avec Sphinx Institute (expert des enquêtes en ligne) et Nomination (service d’information sur les décideurs).

 

Objectif : vous donner des repères concrets dans un univers marketing mouvant

Les enseignements cumulés par cette étude depuis 6 ans donnent à voir un réel baromètre de l’évolution des stratégies Data & Email Marketing des professionnels français du B2C et du B2B.

Afin d’obtenir ce panorama, nous vous interrogeons sur divers sujets tels que : la collecte et l’analyse de vos données, la gestion de vos contenus, le ciblage de vos campagnes de marketing direct, les axes d’optimisation de vos actions, la synergie entre vos canaux de communication et l’intégration de nouvelles tendances digitales dans vos pratiques, l’analyse de vos performances et la mesure de votre ROI.

Participez et obtenez les résultats en avant-première

L’année dernière, plus de 400 professionnels français, issus de tous secteurs d’activité et de toutes tailles d’organisations, ont participé à la réalisation de cette étude. Et maintenant, pourquoi pas vous ?

baromètre 2

>> Participez au 6ème baromètre « Tendances Data & E-mail marketing en France »

 

Vous aurez la possibilité de vous inscrire en fin de questionnaire pour recevoir les résultats
de cette étude en avant-première.

Confidentialité des données

Dolist et ses partenaires s’engagent pour le respect de la confidentialité de vos données. Nous vous assurons que l’ensemble des données personnelles transmises dans le cadre de ce baromètre seront réservées à l’usage exclusif de l’enquête et ne seront en aucun cas transmises à des tiers.

Qui sommes-nous ?

L’Adetem, Association Nationale des Professionnels du Marketing, a été créée en 1954. Reconnue d’utilité publique, elle est forte de plus de 1500 membres issus de tous les métiers du Marketing. L’Adetem s’est donné pour mission de porter l’innovation marketing, d’être la référence sur les pratiques du marketing, de favoriser les échanges entre praticiens du marketing et les autres fonctions de l’entreprise, de représenter et promouvoir la profession et les métiers du marketing.

Plus d’information : http://www.adetem.org

Dolist, spécialiste E-mail et Data Marketing, propose des plateformes sécurisées d’envoi d’e-mails, de SMS et d’e-mails transactionnels ainsi que des services d’accompagnement marketing. L’objectif : fournir aux professionnels une gamme complète d’outils, de formations et de prestations afin de mener efficacement leurs opérations d’e-mail et de data marketing (collecte, scoring, analytics, personnalisation temps réel…).

Informations et actualités : http://www.dolist.net

 Sphinx Institute est le pôle d’études et d’expertise en collecte et analyses des données de la société Sphinx, référence depuis 30 ans dans le domaine de l’édition de logiciels d’enquêtes. Sphinx Institute se distingue par ses compétences méthodologiques et technologiques et prend en charge tous les projets d’études, des plus simples aux plus sophistiqués. Sphinx Institute est spécialiste des études en ligne et mobilise conjointement les approches quantitative et qualitative, pour des restitutions fines, intelligibles et synthétiques, tournées vers l’action et l’aide à la décision.

Plus d’information : http://www.lesphinx-developpement.fr/fr/notre-activite-962.html

Nomination. Repérer ceux qui bougent, informer ceux qui agissent… Le métier de Nomination consiste à gérer une multitude de flux d’informations et de signaux d’affaires, dans un environnement de plus en plus mouvant.
Cette société créée en 2002 suit au quotidien 200 000 décideurs, publie 400 nominations par semaine et tient à jour 60 000 organigrammes détaillés avec une profondeur et une fiabilité d’information uniques sur le marché.
Accélérateur de croissance, Nomination fournit des solutions d’efficacité commerciale qui permettent aux entreprises d’atteindre jusqu’à 30% de performances additionnelles.

En savoir plus : http://www.nomination.fr 

5 et 6 mars, à la Maison de la Chimie, l’Adetem, partenaire de China Connect

« La Chine célèbre 20 ans d’internet, et 2014 marque certainement un point d’inflexion. Une année d’accélération (+640M d’utilisateurs) sur un marché beaucoup plus mature et compétitif, avec une amélioration des équipements mobiles (smartphones, 3/4G), l’adoption massive de services mobiles (+500M d’usagers de l’internet mobile) qui impactent les conversations, la consommation du divertissement, les pratiques de +700M d’acheteurs en ligne et mobile (paiement, O2O) partout en Chine (et hors de Chine avec le cross-border e-commerce et le tourisme), mais de façons diverses et inégales.

China Connect est là pour décrypter ces enjeux et ces challenges, mettre en avant la singularité du web chinois, et les signaux forts de ce nouveau « Grand Bond en Avant » marqué par l’expansion internationale d’acteurs leaders. Yihaodian, un des sites leaders du E-commerce qui réalise 40% de son business via mobile, iQiYi, 1ère Online TV – le marché de la vidéo en ligne explose alors qu’il devient progressivement « a place to shop”, ainsi que Yandex (1er moteur de recherche russe), le pure player Fashion italien LuisaViaRoma, DS, Fuse Entertainment Chine, Mercedez-Benz Arena, Datawords, Mobile Now Group, CDNetworks, Estée Lauder APAC, Zenithoptimedia UK, etc… «

Thème 2015 : “Beyond Top Tiers, Mobile Forward: Reaching the New Chinese Consumers”

A l’agenda:

– Les nouvelles frontières du E and M-commerce et les challenges du O2O (OnlineToOffline)

– Le nouveau paradigme du Luxe

– Social Media, Travels

– Online Video, Gaming et Entertainment: Ce que Veulent les Millenials Chinois

Une table ronde sur le thème “Créativité, Innovation, Technologie: l’Expansion Internationale des Marques Chinoises” rassemblera des acteurs clés avec notamment un retour sur le CES de Las Vegas où les marques chinoises on été largement récompensées

Programme et Speakers : http://www.chinaconnect.fr

Les membres de l’Adetem bénéficient d’un discount. Places limitées. Nous contacter pour le code promotionnel