5 conseils clés pour le Marketing des Startups sur un salon : expériences au CeBIT 2016 !

Cécile Delettré
Coordinatrice Internationale, Membre du Board Adetem & événements internationaux, French Marketers

L’évolution du marketing s’accélère ! Pour les startups comme pour les grandes entreprises : “I work in Marketing for 25 years, evolution is higher in the last five years than the twenty years before” disait Keith Weed, Directeur Marketing de Unilever au CES de Las Vegas.

Lors du CeBIT, le salon de la transformation digitale qui se tient à Hanovre, nous étions une délégation de marketers venus de France et d’Europe. L’occasion de se pencher sur le sujet du marketing pour les Startups. Celles, notamment, qui exposaient sur Scale 11 et qui ont participé aux deux conférences que j’organisais et animais. Nous avons écouté les interventions de chacune des startUps puis Kim Smouter d’Esomar, Laurent Burdin de Space555 et moi-même avons présenté 5 recommandations : les DOs et le DON’Ts pour les startups au regard des expériences franco-allemandes. Les illustrations reposaient sur l’étude de quelques cas, par exemple, Michel et Augustin, récompensés cette semaine par BFM Business pour la meilleure aventure à l’export sur les réseaux sociaux avec #AllezHowardUnCafé, Critéo, BlablaCar…. Les Global Conferences du CeBIT étaient aussi l’occasion d’échanger avec les fondateurs de Startups internationales qui ont déjà connu le succès, avec des exposants français et des partenaires et d’observer les retours d’expérience des pratiques marketing au CeBIT.

1. Trust, Customer centric : les fondamentaux du marketing des StartUps

En conférence, le serial entrepreneur et disrupteur israélien Uri Levine (une véritable star en Israël, la Startup Nation), créateur de Feez et Waze (racheté par Google), redéfinit le marketing-mix pour les Startups. C’est un équilibre entre “Product, Price, Knowledge and Model”. On ne délivre plus un produit/service, mais une expérience. Il conseille de construire votre database et d’acquérir une base utilisateurs ou clients dès le démarrage de votre startup, afin de tester avec eux puis de les transformer en ambassadeurs. Sa devise “Fall in love with the problem, not the solution”, car cela permet d’adapter la solution avec agilité.

Dans un monde “DataDriven” tel que celui des startUps, il s’avère que l’avantage compétitif est celui de la Confiance : “Trust” est le mot qui émerge des échanges avec Kim Smouter, Directeur des affaires gouvernementales chez ESOMAR, l’association internationale de la recherche en marketing qui est présente sur scène pour expliquer les enjeux de ce nouveau dispositif. La nouvelle réglementation sur la “data protection” au niveau européen nécessite de montrer comment les données clients sont sécurisées notamment au niveau de l’utilisation par le marketing, la personnalisation, le retargeting… Le confiance est un avantage compétitif dans un monde de data intelligence et d’objets connectés où la sécurité des données est incertaine.

On voit ainsi apparaître aux côtés de la Fintech, le nouveau concept de “Trust Tech” créé par le CEO de Ledger, la StartUp française exposante qui permet de payer avec un portefeuille virtuel pour les Bitcoin, la nouvelle monnaie virtuelle.

2. Créer l’événement dans l’événement lors d’un salon aussi immense que le CeBIT (150 000 visiteurs, 3000 exposants)

Angela Merkel visitait le salon et, en particulier, l’immense et magnifique stand d’IBM en compagnie de Martina Koerderitz, CEO IBM DACH (Allemagne, Autriche, Suisse). Son attention a été retenue par les robots Nao qui, en partenariat avec Watson, dans l’ère du « Machine learning », le fabuleux outil de l’intelligence artificielle de IBM, prépare le futur de la robotique.

Venue de Paris, l’équipe de développeurs et marketers de Aldebaran (société française rachetée par le japonais SoftBank) fait forte impression, avec Pepper qui exprime ses émotions et attire les journalistes du monde entier. Les retombées presse sont nombreuses et plusieurs milliers de visiteurs du CeBIT sont venues saluer le robot qui sait communiquer avec les émotions de ses amis les humains.

Pour une Startup, délivrer le bon contenu pour démontrer la valeur ajoutée de sa solution et relayer le message sur les media sociaux, permettent de faire le buzz. C’est ainsi que certains parviennent à se faire plus remarquer sur un salon où les sollicitations sont nombreuses. La communication, c’est un des talents du lyonnais Sylvain Tillon, fondateur de la startup Tilkee “Track, Predict, Close Deals” qui a une solution innovante de tracker de lecture de documents commerciaux qui permet de booster les ventes de + de 30 %.

Avec sa tenue, ses peluches, sa mascotte, son installation d’un ballon au dessus de sa station de travail, le CEO de Tilkee a capté les regards et réussi à générer de nombreux leads. Il considère que le CeBIT est meilleur en terme de contacts commerciaux grands comptes que le Web Summit, le salon de Dublin durant lequel il a exposé en 2015 car ce dernier est plutôt visité par les VC Venture capitalists et investisseurs.

Accompagner la transformation des organisations, innover, rapprocher les startupers des grandes entreprises, c’est l’objectif des Hackatons selon Charles Thou, le fondateur de Agorize, entreprise franco-allemande qui présentait “on stage” ses hackatons digitaux ou IRL In real Life. Il donne l’exemple du Hackaton qui prépare le retail du futur ou le hackaton de la French Tech qu’il a réalisé avec Business France au Mobile World congress. Cette animation située à l’entrée de #4YFN (4 years from Now) a connu beaucoup de succès. Agorize a été créé il y a 5 ans et compte 50 personnes.

3. Faire le Show. Exposer avec le bon partenaire, c’est le choix qu’a fait Nicolas Guy, le CEO de la startup , SoyHuCe, membre du FabLabToulouse, qui a été retenu par IBM pour avoir un poste de démonstration sur le pavillon de 2000 m2 de IBM, car il intègre Watson, l’intelligence artificielle à son software.

Cette tendance d’accueillir des startups sur les stands des grandes marques, se confirme avec la présence de startups sur le Hall occupé par SalesForce, venu pour la première fois au CeBIT. Les startups peuvent ainsi pitcher dans le cadre très privilégié du Trail Head de SalesForce.

Pour la première fois au CeBIT, le Sales Force World Tour a fait son immense show, parfaitement orchestré avec sa scénarisation unique, ses jeux de lumières et le talent de ses speakers dont Stephanie Buscemi, EVP, Product et solution Marketing de SalesForce.

4. Capter l’attention de votre audience, de vos prescripteurs ; faire vivre et partager une expérience
Lors de sa conférence, le CEO de Emarketer, Geoff Ramsey, a souligné que l’enjeu tourne autour de la bataille pour gagner l’attention de votre cible.

Les marques veulent réenchanter l’expérience client, c’est ce que l’on pouvait voir sur le stand magnifique de TMobile . Vivre une expérience et la partager sur les réseaux sociaux.

Anticipez 3 mois avant le salon pour prévenir les journalistes, les influenceurs, les blogueurs par des communiqués de presse, conférences de presse, car lors de l’événement, il y a tellement de sollicitations que votre message sera moins entendu.
Préparez votre stratégie de contenu et prenez la parole sur les réseaux sociaux comme Twitter, LinkedIn ou Xing (ex. sur les marchés germanophones ou asiatiques)…. identifiez les comptes clefs ainsi que les #hashtags importants pour votre cible. Créez la relation avec eux.

5. Mettre de l’émotion dans son Storytelling
Le Pitch et le Storytelling sont des pratiques incontournables pour les startups qui expliquent comment elles vont changer le Monde en apportant de la valeur ! Uri Levine conseille de faire plus et de donner de l’émotion en montrant votre passion. Il insiste sur l’impact positif de ce que cela peut apporter à votre succès.

“Lancez-vous et captez votre auditoire, même si votre offre n’est pas parfaitz” dit-il : “Done is better than perfect”.

Laurent Burdin, fondateur de l’agence Space555, connaît bien les startUps allemandes et l’écosystème des espaces de coworking des startUps de Hambourg, Berlin et de 7 villes dans le Monde qu’il a visitées pendant son Tour du monde. Laurent utilise une expression similaire “Uncumfortable perfectionist”. Il conseille de penser à développer un concept marketing pour une large cible, choisir un marché ample et développer un marketing innovant. Mais surtout, l’esprit StartUper visible dans le marketing aussi, c’est celui qui veut changer, il est rebelle et pratique un marketing disruptif.

Un marketing de qualité permettra aux startups de devenir des Licornes plus vite.

@CecileDELETTRE
International – Board Member Adetem – French Marketers
+49 178 53 22 748 + 33 6 86 87 88 43 [email protected]

China Connect – 6 et 7 avril, à Paris

Les Géants de l’Internet Chinois se rendent à Paris, les 6 et 7 Avril 2016 à China Connect, le plus grand rendez‐vous d’experts en Europe sur les tendances des consommateurs, le marketing digital et mobile, et l’innovation technologiques Chinois, lancé par Laure De Carayon en Juin 2011

Thème de la 6e edition, “Get Mobile »

Video Teaser 2016:

Pour la 1ère fois en France, l’application phénomène WeChat aux 650+ millions d’utilisateurs, Tuniu, le leader des voyages en ligne, la plateforme Travel/Lifestyle Luxe Zanadu, qui fait entrer le digital storytelling dans l’expérientiel avec son application de réalité virtuelle, l’une des plus grandes plateformes de video en ligne LeECO, producteur de la webserie chinoise n°1 aux 2 Milliards de vues, « Go Princess Go », UnionPay International, le n°1 chinois des cartes de paiement, We Are Social Chine, App Annie, les acteurs chinois du programmatique iPinYou et iClick Interactive Asia

Le directeur du digital et eCommerce APAC de Clarins mettra en avant comment exploiter l’écosystème digital chinois pour réellement implementer une stratégie cross-canal.

Speakers 2016 : http://www.chinaconnect.fr/cc-paris-speakers-2016/

Pour Laure de Carayon, Fondatrice & CEO,

«L’année 2015 a été marquée par un engagement inégalé des Chinois sur les terminaux mobiles : consommation vidéo, réseaux sociaux, achat et O2O (OnlineToOffline), paiement. Un temps passé et des usages qui présentent de nombreux challenges et opportunités pour les contenus, la publicité, le social shopping, l’omnichannel, le cross border, etc… Plus que partout ailleurs au monde, les marques doivent non seulement accélérer leur présence et l’offre de services mobiles mais aussi proposer des expériences « premium » (Réalité virtuelle, etc…) à destination des consommateurs du 1er marché digital mondial, exigeants et technophiles, qui restent à conquérir autant qu’à fidéliser. Mieux, les géants de la tech Chinoise inspirent l’Occident, et continuent d’afficher leurs ambitions à domicile comme à l’extérieur, portés par le développement d’un « entrepreunariat de masse » promu par Xi Jinping : China Connect sera à nouveau, et plus que jamais, le grand rendez-vous où se décrypte ce que j’appele « the Chineseness of things» dans tout de qui est digital, mobile et tech».

Contact
www.chinaconnect.fr
[email protected]
+33 (0) 6 8424 4557 – +33 (0) 1 47 27 32 64
Twitter : @Laure2carayon – @ChinaconnectEU


Appel à candidature : 4e édition des Prix Adetem de l’excellence marketing

Nuit Adetem 2016C’est parti pour la 4e édition des Prix Adetem de l’excellence marketing !
Pour tous ceux qui se sont engagés dans une démarche marketing inédite, qui ont pris des risques pour le lancement d’un nouveau produit ou service, qui sont parvenus à bousculer les modèles établis, à faire évoluer les codes du marché ou le prisme de la relation client : c’est le moment de postuler aux Prix de l’excellence marketing.

 Ouvertes aux grands groupes B2B et B2C et aux Start-ups avec un prix dédié, les candidatures doivent être envoyées avant le 4 mai 2016. Le palmarès sera révélé le 5 juillet 2016 lors de la 11e Nuit de l’Adetem.

Après Compte Nickel, Business France, IGN, Transavia, Citodi… qui remportera les Prix de l’excellence marketing 2016 ?Prix Excellence Marketing

L’enjeu de ces Prix soutenus par Adstream, American Express, Be Angels, Google, La Poste, TNS Sofres ?
Récompenser les innovations marketing qui contribuent le plus à la transformation et à la pérennité de l’entreprise.

Le critère ?
L’originalité et la capacité à « sortir des sentiers battus ».
Approches marketing de storytelling, de big data, de crowdfunding, de co-création, de repositionnement ou lancement d’un produit (ou service) bousculant les codes du marché, transformation ou nouveau modèle de circuit de distribution, meilleure expérience client, etc. Le Prix est ouvert à toutes ces innovations.

Un jury prestigieux
Un jury de directeurs marketing de grands groupes français et internationaux B2C et B2B (parmi lesquels IBM, Air France, Fives, Fleury Michon, Areva, Lesieur, TBWA, Schneider Electric, Compte Nickel) révèlera le palmarès le 5 juillet 2016 à l’occasion de la 11e Nuit de l’Adetem.
Détail du jury ici : Grand Jury 2016GJ2016

Dead-line
Les candidats (annonceurs et agences, grands groupes, Start-up et PME) sont invités à s’inscrire et à soumettre leurs dossiers (seulement 6 slides percutants) avant le 4 mai 2016.

Pour aller plus loin…
Vous avez la possibilité de candidater à une ou plusieurs catégories de prix :
– Prix B2C de l’innovation marketing
– Prix B2C de l’efficacité marketing
– Prix de l’excellence B2B
– Prix Start-up
Vous devez déposer autant de dossiers que de catégories de prix auxquelles vous postulez.
La structure du dossier reste la même quel que soit le prix auquel vous concourez.

Cette année, un nouveau prix fait son entrée : le Prix de la Revue Française du Marketing récompensant le meilleur article paru dans la Revue en 2015.

Votes : un fonctionnement en 3 phases
1 – Inscription et envoi des dossiers : du 17 février au 4 mai 2016

2 – Short-list des nominés : le 25 mai 2016
Le comité dʼorganisation établit une short-list sur la base de lʼétude des éléments du dossier de candidature.

3 – Soutenance devant le Grand Jury : 16 juin 2016
A lʼoccasion dʼun grand oral, le Jury décernera le Grand prix de l’excellence marketing de lʼAdetem révélé le 5 juillet lors de la 11e Nuit de l’Adetem.

Le critère de notation
Le jury sʼattachera à juger du caractère innovant et transformant des stratégies marketing. Par innovation, nous entendons la capacité dʼun annonceur (avec ses partenaires) à bousculer les modèles établis, à sʼengager dans une démarche inédite, à prendre des risques pour le lancement dʼun nouveau produit et service, à rompre avec les codes du marché, à faire évoluer le prisme de la relation client, à repositionner avec audace un produit, etc.).

Comment participer ?
Les frais de dossier sʼélèvent à 50 € HT pur les membres de l’Adetem, 120 HT pour les non-membres et 35 € HT pour les start-ups
Les candidats devront envoyer une présentation synthétique comprenant :
- 1 nom de dossier
– 1 présentation Powerpoint de 6 slides maximum (au-delà de ce nombre de slides, le dossier ne sera pas étudié)
– Les supports physiques sʼils sont pertinents
– 1 logo de la société et une photo de son représentant marketing
– Les coordonnées complètes : chef de projet, agence et assistante

Toutes les infos ici : www.nuitadetem.marketing/deposer-un-dossier/

10e nuit mkt

4 questions à Thomas Welsch

Pour vous, le club des Jeunes Pros du Marketing a rencontré Thomas Welsch, Product Manager au sein de la division Luxe de L’Oréal.

Thomas Welsch

Adetem : Parlez-nous de votre poste actuel ?
« Je suis Product Manager dans la division Luxe de L’Oréal sur le circuit du Travel Retail qui est en plein développement. Je m’occupe des marques Biotherm & Helena Rubinstein sur toute la zone Europe/Middle-East/Africa.
Concrètement cela signifie que je pilote la stratégie de Marketing Opérationnel du lancement des produits, la définition de leur prix, les animations etc. afin d’atteindre mes objectifs de chiffres d’affaires sur ces marques. Je veille également au respect de l’identité de mes marques.»

Adetem : Comment avez-vous obtenu votre job chez l’OREAL ?
« J’avais déjà effectué mon stage de fin d’études chez L’Oréal, je connaissais et j’avais donc déjà un très fort intérêt pour le groupe.
Lorsque j’ai voulu changer de job, j’ai tout simplement pris contact avec les responsables RH L’Oréal via les réseaux sociaux professionnels pour proposer d’envoyer mon CV.
La cohérence de mon profil et de ma démarche m’a permis de rentrer dans leur processus de recrutement.
Je donne beaucoup de conseils à ce sujet dans mon livre « Recherche d’emploi: oubliez les méthodes de papa ! »

Adetem : Comment se passe le processus de recrutement chez L’OREAL?
« C’est un grand groupe et le processus de recrutement est très structuré. Il y a des RH dédiés au recrutement externe. Cela démarre donc par un entretien exploratoire.
Si l’issue est positive, le candidat va ensuite être positionné sur un ou plusieurs postes, marques voire divisions en fonction.
Ensuite, on passe d’autres entretiens avec les RH qui s’occupent exclusivement de la division ou marque en question.
Si cela continue positivement, il y a ensuite une série d’entretiens (2 ou 3, parfois plus) avec son futur manager, puis directeur marketing voire jusqu’au DG.
Cela peut donc parfois être long et sans poste immédiat à la clé, mais c’est très stimulant car on se trouve face à de vrais professionnels lors des entretiens, notamment les RH qui sont redoutablement doués et convaincants. »

Adetem : Quels conseils donneriez-vous aux jeunes pros ?
« Lire mon livre bien sûr ! 🙂 « Recherche d’emploi : oubliez les méthodes de papa ! »

A propos de Tomas Welsch
Thomas a 28 ans et diplômé d’une école de commerce. Après un premier poste de Trade Marketing Manager au sein du groupe Lagardère, il vient d’intégrer la division Luxe de L’Oréal en Travel Retail. Il est Product Manager sur la zone Europe/Middle-East/Africa.
Il s’investit également beaucoup pour aider les jeunes dans leur recherche d’emploi notamment à travers son ouvrage : « Recherche d’emploi : oubliez les méthodes de papa ! »

Interview réalisée par Stéphane Alcaraz (co-président du Club Jeunes Pros)

Guide anti-chomage

 

Nous recrutons un(e) Assistant(e) événementiel et communication digitale

Offre de stage

L’Adetem, Association Nationale du Marketing, premier réseau des professionnels du marketing en France : 1500 membres, 80 réunions et grands événements par an, une publication de référence (la Revue Française du Marketing), des Lunchs Expert, des Happy hours, des workshops, etc.

Dans le cadre de la préparation de la prochaine Nuit de l’Adetem, le 5 juillet prochain et des Prix de l’Excellence marketing, nous recrutons un Assistant(e) événementiel et communication digitale pour un stage de 6 mois.

Description du stage
Sous la responsabilité de la Responsable de la Communication

1. Assistant(e) événementiel
• Nuit Adetem : Montage de l’événement, recherche d’animations, relations avec les sponsors, les prestataires, les participants, les prospects
• Prix : Veille et prospection de candidats pour les Prix de l’excellence marketing,
étude des dossiers, relations avec les candidats (start-up, annonceurs et agences), organisation du Jury
• Communication on et off-line sur l’événement, relations presse.
• Commercialisation de l’événement

2. Communication digitale
• Animation des communautés en ligne (Facebook, Twitter, Linkedin)
• Animer au quotidien le site événementiel
• Animer le blog de l’Adetem

Votre profil
• Niveau souhaité : minimum Bac +3
• Autonomie, organisation, esprit d’initiative, polyvalence
• Aisance relationnelle, aisance rédactionnelle
• Curiosité
• Compétences en graphisme et PAO

Le/la stagiaire aura accès aux réunions des clubs de l’Adetem, aux manifestations et à tous les services offerts par l’Adetem à ses membres.

Stage de 6 mois, à pourvoir dès que possible
Lieu : Adetem – 12 rue de Milan 75009 PARIS
Stage conventionné. L’indemnité de stage, fixée par la loi, s’élève à 12,5% du plafond horaire de la sécurité sociale (soit 564 €) et ce dès le 1er jour du stage.

Santé et alimentation : les nouvelles tendances

Club Santé
Compte-rendu de la réunion du jeudi 4 février 2016 animée par les co-Présidents du Club :
Valérie TROUILLET, Directrice Marketing et Développement des Offres IMS Health France
Karim ZINAÏ, Président de Almedys Life/ Directeur MBA Marketing et Communication Santé – IAE de Paris
Eric PHELIPPEAU, Président de BY AGENCY Group
Synthèse rédigée par Brigitte Capoulade
En partenariat avec
HopScotch