L’Adetem est partenaire de China Connect 1 et 2 mars 2017

nouveau-logo-paris-date-bloc-rouge China Connect est la seule conférence Européenne sur les tendances des consommateurs, le marketing digital et mobile, et l’innovation technologiques Chinois.

Pour la 7ème année, talks, networking, workshops sont au programme pendant 48h autour d’une quarantaine de top executives, à la fois pure players de l’internet et de la tech chinois dans le eCommerce, la video, les réseaux sociaux, le marketing d’influence, la data, l’Ad Tech, l’innovation, etc.. et professionnels du marketing/des medias/de la communication basés en Chine/Asie, mais aussi en Europe et aux Etats-Unis.

Thème 2017: “Crack The Codes“ (of the entrepreuneurial consumer in a data-driven era)

Pour Laure de Carayon, Fondatrice et CEO, « L’économie chinoise est entrée dans une période de transformation accélérée, et gouvernement et entreprises recherchent activement de nouveaux leviers de croissance : bousculant déjà l’Ouest, voire prenant son leadership – pour la 1ère fois la Chine devance les UK et les US sur la Fintech, la Chine n’est pourtant qu’à l’aube d’une transformation sociétale, littéralement « nourrie » par les nouvelles technologies.

Une dynamique au rythme effréné, dont nous continuerons d’approfondir le décryptage et l’impact toujours plus cruciaux pour les organisations occidentales de plus en plus challengées par les acteurs locaux.

Explosion inégalée et singulière de plateformes et technologies tels le livestreaming, qui s’impose comme un nouveau « style de vie » derrière lequel se cache un vrai business, et qui redéfinit le paysage de l’influence, un pilier de la stratégie marketing des marques,  adoption rapide et massive de la réalité virtuelle qui témoigne de la recherche avide d’expérience « augmentée », développement ininterrompu d’applications sociales dont WeChat, toujours plus riche mais aussi « limité » dans sa capacité de croissance, le mobile commerce et le O2O, priorités des retailers. Cet engagement du consommateur « entrepreuneur » chinois, à nulle autre pareil, sera scruté au filtre de la data, qui, du social monitoring au programmatique, devient incontournable à toute stratégie de marque ».

Depuis 2011 China Connect décrypte l’écosystème chinois : jamais il n’est apparu aussi crucial pour tout top executive global d’apprendre de l’expérience unique des leaders d’Asie Pacifique, à la fois pour pleinement embrasser les énormes opportunités de cette transformation et pour importer les innovations disruptives de la région, les stratégies business et les approches à succès dans leur propre business. 2017 sera sans contexte un tournant dans cette accélération »

Parmi les premiers acteurs chinois confirmés , 3 pure players sur des marchés en forte croissance

– l’application sociale de partage de photos nice (https://oneniceapp.com), une des « licornes » chinoises

– la plateforme de live stream Live.me (http://live.me) de l’éditeur leader de services et applications mobiles Cheetah Mobile.

– la plateforme montante de produits et services (Art, Voyage…) de Luxe Secoo (http://www.secoo.com)

Egalement, l’agence data marketing AdMaster (http://www.admaster.com.cn), et la plus grande agence digitale indépendante Hylink (http://www.hylinkgroup.com)

Suivre les nouvelles annonces ici : www.chinaconnect.fr/cc-paris-speakers-2017

INFORMATIONS PRATIQUES

Lieu : Maison de la Chimie – 28, rue Saint Dominique, 75007 Paris

CONTACTS 

Contact@chinaconnect.fr – Tel : 01 4727 3264 – Mob : 06 8424 4557

http://www.chinaconnect.fr/

Twitter:  twitter.com/ChinaConnectEU

Facebook:  www.facebook.com/ChinaConnect

LinkedIn:  www.linkedin.com/company/3003593

Youtube:  www.youtube.com/user/ChinaConnectEU

Weibo : http://www.weibo.com/chinaconnecteu

Youku : http://i.youku.com/chinaconnect

Laure de Carayon:  www.chinaconnect.fr/lauredecarayon

 

Les French Marketers à la DMA par @CecileDELETTRE

dma-2016-photo-french-marketersDans le contexte de la DMA, chaque membre de la délégation French Marketers a fait son programme en fonction de ses centres d’intérêt. Certains d’entre eux ont profité d’une journée supplémentaire organisée également par la délégation French Marketers pour visiter Venice Beach/ Silicon, une des parties de la Silicon Beach avec :
–    Les locaux de Snapchat, en pleine préparation de l’IPO
–    Le nouveau flagship store de Toms, l’un des 6 de la marque aux USA
–    Les locaux de Google
–    Les concepts stores qui visent à concurrencer la Silicon Valley en privilégiant la créativité et en proposant un style de vie plus nature, bio et soleil, avec une nette tendance à insérer des co-working places dans les cafés ou les magasins.

En résumé :

Un évènement qui booste l’énergie et permet de prendre de la hauteur, tant au niveau professionnel que personnel, grâce aux excellentes conditions négociées pour les French Marketers :
–    Statut VIP pour les 30 personnes de la délégations 2016
–    Places privilégiées sur les canapés blancs devant la scène pour les keynotes
–    Accès backstage
–    Accès au strategic summit
–    Soirée VIP du board de la DMA
–    Programme spécifique French Marketers sur les meilleurs rooftops de LA : Mama Schelter et Standard Hotel Downtown.

RDV aux 100 ans de la DMA en octobre 2017 !

Et en attendant, rendez-vous à la conférence de restitution de la DMA 2016 organisée conjointement par l’Adetem, le CMD et le SNCD vendredi 25 février 2016 : http://www.adetem.org/xwiki/bin/view/NBAdetem/Evenement?manif=NBAdetemEvenementClassData.vWgWfnRow9x5FNlj

Pour l’analyse du contenu des conférences, je vous propose de consulter les liens suivants qui donnent un aperçu du feedback de certains participants de la délégation French Marketers :

Articles sur Emarketing.fr par Cécile Delettré :

Yvette Lui

1er jour : https://goo.gl/bfH0Gw

2eme jour : https://goo.gl/7sVHq4

3eme jour : http://goo.gl/JzSA7F

Article sur la Revue du Digital de Arnaud Contival : http://www.larevuedudigital.com/2016/10/19/dma-data-first-marketing-second/

Article de Laurence Faguer sur le retour d’expérience de Didier Farge : http://customer-insight-consulting.com/2016/10/31/didier-farge-conexance-de-retour-de-dma-data-etats/

Didier Farge & Cécile Delettré

Articles sur le blog de DoList Engage : http://www.engage-leblog.com/evenements/dma-2016-les-tendances-marketing-digital-made-in-usa/

Une rétrospective en vidéo de Muriel Glatin et Christophe Cousin : https://www.youtube.com/watch?v=8rbJ5WgkSYw&feature=youtu.be

Comment se réinventer quand on a bientôt 100 ans ? La big transformation de la DMA ! par @CecileDELETTRE

Dans l’univers devenu hyper concurrentiel des évènements du marketing, du digital, de la tech… la DMA, qui aura 100 ans en 2017, a décidé de se transformer. C’est un plan sur 3 ans qui concerne l’association marketing, ses missions, son principal événement baptisé #andTHEN et sa relation avec ses membres.
Assistant à la plupart des événements du secteur Marketing et digital, je suis admirative des changements effectués, qui entrainent également une évolution profonde de la culture. Voici une partie des effets de la transformation de la conférence de la DMA USA qui s’est tenue en octobre dernier à Los Angeles.

Quel est le nouveau positionnement stratégique de la DMA USA ?

Une nouvelle mission : Advocate,  Innovate, Educate, Connect.
Un nouveau logo :
dma-2016-nouveau-logo
Un nouveau nom : Data and Marketing Association (au lieu de Direct Marketing Association).
Une plus-value pour les membres avec l’animation de la communauté en mode collaboratif grâce à une nouvelle plateforme : « DMA 360, A business intelligence platform that provides a close community for DMA member companies and employees to connect, collaborate, and contribute to user generated content on best practices in all forms of data-driven marketing”.

Comment réinventer un évènement ?

On est loin de l’époque des années 90 où le gouverneur de l’état dans lequel se passait la DMA venait faire l’ouverture officielle et où toute la salle se levait pendant l’hymne national.  Petit à petit, les « officiels » sont descendus de la scène ainsi que les membres du board ou même les partenaires. Le spectacle professionnel a gagné en qualité, en dynamisme et en intérêt. Les prises de parole des équipes de la DMA se font en ouverture des plus petites sessions et pas dans les Keynotes.

Branding et design :

–    Un nouveau design avec un nouveau nom #andTHEN

–    Des conférences globales à la fois sur l’actualité ; ex : Facebook, You Tube, Influenceur, Google ; mais aussi sur la prospective.

–    Des sujets de fond comme l’utilisation de la data et du data driven marketing au cœur de la transformation des métiers.

–     Des expertises du management et de l’humain dans le monde de la communication et des Milleniums avec Simon Sinek, auteur de Together is better,  ou Brian Fetherstonhaugh, President et CEO de OgilvyOneWorldwide et auteur de The Long View,

–    Des entrepreneurs en Intra comme Beth Comstock, vice-présidente de General Electric sur la transformation digitale ; Kobe Bryant, qui se transforme de star de la NBA en entrepreneur ; ou Tyler Oakley l’ex-ado toujours influenceur sur les réseaux sociaux.

Beth Comstock
Kobe Bryant

–    Une grande diversité dans le choix des speakers, par exemple des women speakers de grande qualité comme Rosie Rios, Trésorière des Etats Unis, qui a expliqué sa campagne marketing sur 4 ans pour obtenir un visage de femmes sur les billets de 5, 10 et 20 dollars.

–    Des workshops spécialisés sur des sujets d’actualités et le Hub des expériences avec des formats de type TEDx.

–    La place aux innovations et aux startups avec des exposants sur le Hall des expériences.
 
Des supports de grande qualité :

–    Une connexion entre les participants avec une excellente app

–    Un catalogue interactif et disruptif

Un dynamisme exemplaire :

–    Une animatrice de choc, Mel Robbins, TEDx Speaker et analyste sur CNN, pour animer et inspirer, créer du lien entre les participants.

–    Des concerts avec une ambiance très festive le soir et une pool party dans le nouveau downtown de Los Angeles

–    Une soirée d’accueil VIP sur le roof top du musée des Grammy Awards.

Bénéficiez de 60% de réduction et participez à la DMA 2016

DMA2016

Offre spéciale adhérents Adetem !

Inscrivez vous sans tarder à http://andthen.thedma.org/get-your-ticket.  Deux avantages exclusifs pour  les French Marketers à &THEN16 :
– Une économie substantielle : 957 $ au lieu de 1595 $ puis 2295$ si vous vous inscrivez avant le 30 juin 
– L’ accès au STRATEGIC SUMMITd’une valeur de 495 $ inclus dans le prix avec le code French Marketers  à demander à cecile.delettre@adetem.net 

Réussir son e-commerce en Chine – Formation et rencontres BtoB du 24 au 26 mai 2016

La Chine a 10 ans d’avance sur le Mobile Commerce, le paiement et le E-commerce. Pour comprendre le phénomène marketing, l’Adetem a invité lors de la Nuit du Marketing 2015, Alipay, Alibaba Group ainsi que Vincent Digonnet de Razorfish International. Pour aller plus loin, vous pouvez participer les 24, 25 et 26 mai à la formation et rencontres avec les leaders du E-commerce en Chine en visites exceptionnelles en France : Alibaba, JD.Com, Vip.com, ICBC et Xiu.com..

Ces trois jours vous permettront de gagner 6 mois de démarche et d’économiser sur vos frais de déplacement :
Rencontrer les principales plates-formes d’e-commerce en Chine avec leur business model
Comprendre le phénomène grâce aux interventions d’experts et de témoignages d’entreprises ;
Connaître les clés du marketing digital avec la présentation de toutes les plateformes WeChat, Tencent,
– Si vous souhaitez aller plus loin : Présentez lors d’entretiens individuels votre offre et vendez en Chine grâce aux plateformes des leaders chinois de l’e-commerce .

Contact :
Adetem : Cecile Delettre cecile.delettre@adetem.net
Business France : Alain Cimaz alain.cimaz@businessfrance.fr

Pour plus d’informations, Cliquez ici

Télécharger la plaquette de présentation :  BF Plaquette-E-commerce-en-Chine

5 conseils clés pour le Marketing des Startups sur un salon : expériences au CeBIT 2016 !

Cécile Delettré
Coordinatrice Internationale, Membre du Board Adetem & événements internationaux, French Marketers

L’évolution du marketing s’accélère ! Pour les startups comme pour les grandes entreprises : “I work in Marketing for 25 years, evolution is higher in the last five years than the twenty years before” disait Keith Weed, Directeur Marketing de Unilever au CES de Las Vegas.

Lors du CeBIT, le salon de la transformation digitale qui se tient à Hanovre, nous étions une délégation de marketers venus de France et d’Europe. L’occasion de se pencher sur le sujet du marketing pour les Startups. Celles, notamment, qui exposaient sur Scale 11 et qui ont participé aux deux conférences que j’organisais et animais. Nous avons écouté les interventions de chacune des startUps puis Kim Smouter d’Esomar, Laurent Burdin de Space555 et moi-même avons présenté 5 recommandations : les DOs et le DON’Ts pour les startups au regard des expériences franco-allemandes. Les illustrations reposaient sur l’étude de quelques cas, par exemple, Michel et Augustin, récompensés cette semaine par BFM Business pour la meilleure aventure à l’export sur les réseaux sociaux avec #AllezHowardUnCafé, Critéo, BlablaCar…. Les Global Conferences du CeBIT étaient aussi l’occasion d’échanger avec les fondateurs de Startups internationales qui ont déjà connu le succès, avec des exposants français et des partenaires et d’observer les retours d’expérience des pratiques marketing au CeBIT.

1. Trust, Customer centric : les fondamentaux du marketing des StartUps

En conférence, le serial entrepreneur et disrupteur israélien Uri Levine (une véritable star en Israël, la Startup Nation), créateur de Feez et Waze (racheté par Google), redéfinit le marketing-mix pour les Startups. C’est un équilibre entre “Product, Price, Knowledge and Model”. On ne délivre plus un produit/service, mais une expérience. Il conseille de construire votre database et d’acquérir une base utilisateurs ou clients dès le démarrage de votre startup, afin de tester avec eux puis de les transformer en ambassadeurs. Sa devise “Fall in love with the problem, not the solution”, car cela permet d’adapter la solution avec agilité.

Dans un monde “DataDriven” tel que celui des startUps, il s’avère que l’avantage compétitif est celui de la Confiance : “Trust” est le mot qui émerge des échanges avec Kim Smouter, Directeur des affaires gouvernementales chez ESOMAR, l’association internationale de la recherche en marketing qui est présente sur scène pour expliquer les enjeux de ce nouveau dispositif. La nouvelle réglementation sur la “data protection” au niveau européen nécessite de montrer comment les données clients sont sécurisées notamment au niveau de l’utilisation par le marketing, la personnalisation, le retargeting… Le confiance est un avantage compétitif dans un monde de data intelligence et d’objets connectés où la sécurité des données est incertaine.

On voit ainsi apparaître aux côtés de la Fintech, le nouveau concept de “Trust Tech” créé par le CEO de Ledger, la StartUp française exposante qui permet de payer avec un portefeuille virtuel pour les Bitcoin, la nouvelle monnaie virtuelle.

2. Créer l’événement dans l’événement lors d’un salon aussi immense que le CeBIT (150 000 visiteurs, 3000 exposants)

Angela Merkel visitait le salon et, en particulier, l’immense et magnifique stand d’IBM en compagnie de Martina Koerderitz, CEO IBM DACH (Allemagne, Autriche, Suisse). Son attention a été retenue par les robots Nao qui, en partenariat avec Watson, dans l’ère du « Machine learning », le fabuleux outil de l’intelligence artificielle de IBM, prépare le futur de la robotique.

Venue de Paris, l’équipe de développeurs et marketers de Aldebaran (société française rachetée par le japonais SoftBank) fait forte impression, avec Pepper qui exprime ses émotions et attire les journalistes du monde entier. Les retombées presse sont nombreuses et plusieurs milliers de visiteurs du CeBIT sont venues saluer le robot qui sait communiquer avec les émotions de ses amis les humains.

Pour une Startup, délivrer le bon contenu pour démontrer la valeur ajoutée de sa solution et relayer le message sur les media sociaux, permettent de faire le buzz. C’est ainsi que certains parviennent à se faire plus remarquer sur un salon où les sollicitations sont nombreuses. La communication, c’est un des talents du lyonnais Sylvain Tillon, fondateur de la startup Tilkee “Track, Predict, Close Deals” qui a une solution innovante de tracker de lecture de documents commerciaux qui permet de booster les ventes de + de 30 %.

Avec sa tenue, ses peluches, sa mascotte, son installation d’un ballon au dessus de sa station de travail, le CEO de Tilkee a capté les regards et réussi à générer de nombreux leads. Il considère que le CeBIT est meilleur en terme de contacts commerciaux grands comptes que le Web Summit, le salon de Dublin durant lequel il a exposé en 2015 car ce dernier est plutôt visité par les VC Venture capitalists et investisseurs.

Accompagner la transformation des organisations, innover, rapprocher les startupers des grandes entreprises, c’est l’objectif des Hackatons selon Charles Thou, le fondateur de Agorize, entreprise franco-allemande qui présentait “on stage” ses hackatons digitaux ou IRL In real Life. Il donne l’exemple du Hackaton qui prépare le retail du futur ou le hackaton de la French Tech qu’il a réalisé avec Business France au Mobile World congress. Cette animation située à l’entrée de #4YFN (4 years from Now) a connu beaucoup de succès. Agorize a été créé il y a 5 ans et compte 50 personnes.

3. Faire le Show. Exposer avec le bon partenaire, c’est le choix qu’a fait Nicolas Guy, le CEO de la startup , SoyHuCe, membre du FabLabToulouse, qui a été retenu par IBM pour avoir un poste de démonstration sur le pavillon de 2000 m2 de IBM, car il intègre Watson, l’intelligence artificielle à son software.

Cette tendance d’accueillir des startups sur les stands des grandes marques, se confirme avec la présence de startups sur le Hall occupé par SalesForce, venu pour la première fois au CeBIT. Les startups peuvent ainsi pitcher dans le cadre très privilégié du Trail Head de SalesForce.

Pour la première fois au CeBIT, le Sales Force World Tour a fait son immense show, parfaitement orchestré avec sa scénarisation unique, ses jeux de lumières et le talent de ses speakers dont Stephanie Buscemi, EVP, Product et solution Marketing de SalesForce.

4. Capter l’attention de votre audience, de vos prescripteurs ; faire vivre et partager une expérience
Lors de sa conférence, le CEO de Emarketer, Geoff Ramsey, a souligné que l’enjeu tourne autour de la bataille pour gagner l’attention de votre cible.

Les marques veulent réenchanter l’expérience client, c’est ce que l’on pouvait voir sur le stand magnifique de TMobile . Vivre une expérience et la partager sur les réseaux sociaux.

Anticipez 3 mois avant le salon pour prévenir les journalistes, les influenceurs, les blogueurs par des communiqués de presse, conférences de presse, car lors de l’événement, il y a tellement de sollicitations que votre message sera moins entendu.
Préparez votre stratégie de contenu et prenez la parole sur les réseaux sociaux comme Twitter, LinkedIn ou Xing (ex. sur les marchés germanophones ou asiatiques)…. identifiez les comptes clefs ainsi que les #hashtags importants pour votre cible. Créez la relation avec eux.

5. Mettre de l’émotion dans son Storytelling
Le Pitch et le Storytelling sont des pratiques incontournables pour les startups qui expliquent comment elles vont changer le Monde en apportant de la valeur ! Uri Levine conseille de faire plus et de donner de l’émotion en montrant votre passion. Il insiste sur l’impact positif de ce que cela peut apporter à votre succès.

“Lancez-vous et captez votre auditoire, même si votre offre n’est pas parfaitz” dit-il : “Done is better than perfect”.

Laurent Burdin, fondateur de l’agence Space555, connaît bien les startUps allemandes et l’écosystème des espaces de coworking des startUps de Hambourg, Berlin et de 7 villes dans le Monde qu’il a visitées pendant son Tour du monde. Laurent utilise une expression similaire “Uncumfortable perfectionist”. Il conseille de penser à développer un concept marketing pour une large cible, choisir un marché ample et développer un marketing innovant. Mais surtout, l’esprit StartUper visible dans le marketing aussi, c’est celui qui veut changer, il est rebelle et pratique un marketing disruptif.

Un marketing de qualité permettra aux startups de devenir des Licornes plus vite.

@CecileDELETTRE
International – Board Member Adetem – French Marketers
+49 178 53 22 748 + 33 6 86 87 88 43 cecile.delettre@adetem.net