JNE 2017 : appel à contributions

JOURNÉE NATIONALE DES ÉTUDES
19 janvier 2017

La JNE évolue : pour la 1ère fois, nous avons choisi de lancer des appels à contribution pour construire le déroulé de notre Journée.

Le comité de programme, composé de membres de l’Adetem et de l’UDA, a validé trois thématiques pour l’animation de cette rencontre, à savoir :

• Sujet 1 : WEBLISTENING (réseaux sociaux, communautés)
• Sujet 2 : DATA /CRM
• Sujet 3 : PARCOURS CLIENT

Pour chacune des trois thématiques, il est prévu 3 présentations de 12 minutes chacune, suivies de débats avec la salle, soit un total de 9 dossiers retenus par notre comité.

Le dossier est à envoyer par mail à Claudie Voland-Rivet – UDA – à l’adresse suivante : [email protected] avant le 15 septembre 2016.Adetem-UDA – JNE 2017 – Appel à contributions

RESTITUTION LE JOUR J par un duo annonceur – prestataire obligatoire, durée de la présentation 12 minutes chrono.

4 questions à Guillaume Baley

Adetem  : Comment vous êtes vous orienté vers le Marketing Digital?
A l’origine, ce sont mes stages qui m’ont orientés progressivement vers le Marketing Digital. J’ai eu l’opportunité de travailler avec des agences digitales sur la communication de plusieurs gammes de produits. Et lorsque que j’ai cherché mon premier CDI, il m’a paru logique de commencer par faire mes armes en agence.
Depuis que je travaille dans ce domaine, je n’ai pas cessé de travailler sur des projets passionnants et stratégiques pour les marques. Fort de cette riche expérience, j’estime avoir acquis aujourd’hui de réelles expertises opérationnelles et stratégiques dans le Marketing Digital.

Adetem : Parlez-nous de votre poste actuel
Mon poste actuel consiste avant tout à convaincre mes clients que l’offre proposée va répondre à leurs besoins et résoudre leurs problématiques. Cela commence donc par une phase commerciale.
Il me faut ensuite imaginer une organisation et des process efficaces selon le budget convenu avec le client. Chaque client a ses besoins et contraintes qui diffèrent des autres, cela dépend de son secteur d’activité, de son organisation et d’une multitude d’autres facteurs. Cette phase de définition de projet est déterminante pour le succès de la prestation. Et ma mission s’achève lorsque nos Account Managers gèrent les projets en autonomie.

Adetem : Quels sont les avantages et inconvénients à travailler dans une agence vs un annonceur ?
Travailler en agence permet d’effectuer des missions pour plusieurs clients sous forme de projets ponctuels ou de long terme. Mais il est possible d’effectuer des missions opérationnelles, du Community Management par exemple, ou stratégiques pour des prestations de Conseil.
Les avantages sont donc d’être confronté à une multitude de situations en très peu de temps, c’est la raison pour laquelle il est extrêmement formateur de travailler en agence. En revanche, le rythme de travail est souvent très soutenu et il faut toujours faire de son mieux pour résoudre les problématiques du client dans les meilleurs délais.
Chez l’annonceur les missions sont réduites aux seules marques de l’entreprise pour laquelle on travaille, et généralement elles sont à un niveau stratégique supérieur vs en agence. Tout dépend de l’organisation de l’entreprise, mais il faut parfaitement connaître ses marques et ses produits pour définir une stratégie de communication adaptée à son marché et briefer au mieux les agences avec qui on travaille.

Adetem : Quels conseils donneriez-vous aux jeunes pros
Selon moi, il ne faut jamais cesser d’être positif en toute circonstance. Cela ne permet pas de toujours réussir mais cela aide à apprendre de ses échecs et à les transformer en réussite.

Biographie

Diplômé de Kedge Bordeaux, la base de mon expérience professionnelle commence par des stages chez Henkel puis chez Philips où j’ai eu la chance de pouvoir travailler sur la communication digitale de produits stratégiques.
J’ai ensuite rejoint Webpopulation, une agence digitale, pour acquérir des compétences opérationnelles (Social Media, SEO, SEM, Google Analytics).
J’ai travaillé pour plusieurs sites E-Commerce dont Tati, Elle, Be Magazine et bien d’autres.
Depuis plusieurs années maintenant je suis Directeur de Projets, et ma mission est de mettre en place des projets liés à la Relation Client Digitale pour des clients grands comptes avec de forts aspects commerciaux.

Retrouvez-le sur Twitter : @GuillaumeBaley

4 questions à Thomas Welsch

Pour vous, le club des Jeunes Pros du Marketing a rencontré Thomas Welsch, Product Manager au sein de la division Luxe de L’Oréal.

Thomas Welsch

Adetem : Parlez-nous de votre poste actuel ?
« Je suis Product Manager dans la division Luxe de L’Oréal sur le circuit du Travel Retail qui est en plein développement. Je m’occupe des marques Biotherm & Helena Rubinstein sur toute la zone Europe/Middle-East/Africa.
Concrètement cela signifie que je pilote la stratégie de Marketing Opérationnel du lancement des produits, la définition de leur prix, les animations etc. afin d’atteindre mes objectifs de chiffres d’affaires sur ces marques. Je veille également au respect de l’identité de mes marques.»

Adetem : Comment avez-vous obtenu votre job chez l’OREAL ?
« J’avais déjà effectué mon stage de fin d’études chez L’Oréal, je connaissais et j’avais donc déjà un très fort intérêt pour le groupe.
Lorsque j’ai voulu changer de job, j’ai tout simplement pris contact avec les responsables RH L’Oréal via les réseaux sociaux professionnels pour proposer d’envoyer mon CV.
La cohérence de mon profil et de ma démarche m’a permis de rentrer dans leur processus de recrutement.
Je donne beaucoup de conseils à ce sujet dans mon livre « Recherche d’emploi: oubliez les méthodes de papa ! »

Adetem : Comment se passe le processus de recrutement chez L’OREAL?
« C’est un grand groupe et le processus de recrutement est très structuré. Il y a des RH dédiés au recrutement externe. Cela démarre donc par un entretien exploratoire.
Si l’issue est positive, le candidat va ensuite être positionné sur un ou plusieurs postes, marques voire divisions en fonction.
Ensuite, on passe d’autres entretiens avec les RH qui s’occupent exclusivement de la division ou marque en question.
Si cela continue positivement, il y a ensuite une série d’entretiens (2 ou 3, parfois plus) avec son futur manager, puis directeur marketing voire jusqu’au DG.
Cela peut donc parfois être long et sans poste immédiat à la clé, mais c’est très stimulant car on se trouve face à de vrais professionnels lors des entretiens, notamment les RH qui sont redoutablement doués et convaincants. »

Adetem : Quels conseils donneriez-vous aux jeunes pros ?
« Lire mon livre bien sûr ! 🙂 « Recherche d’emploi : oubliez les méthodes de papa ! »

A propos de Tomas Welsch
Thomas a 28 ans et diplômé d’une école de commerce. Après un premier poste de Trade Marketing Manager au sein du groupe Lagardère, il vient d’intégrer la division Luxe de L’Oréal en Travel Retail. Il est Product Manager sur la zone Europe/Middle-East/Africa.
Il s’investit également beaucoup pour aider les jeunes dans leur recherche d’emploi notamment à travers son ouvrage : « Recherche d’emploi : oubliez les méthodes de papa ! »

Interview réalisée par Stéphane Alcaraz (co-président du Club Jeunes Pros)

Guide anti-chomage

 

Printemps des Etudes : 16 et 17 avril, au Palais Brongniart

L’Adetem renouvelle son soutien à la 3e édition du Printemps des études, rencontre des professionnels de la communication, du marketing et des études.

La filière, en portant un regard critique, percutant et prospectif sur le secteur, y démontrera, une fois de plus, son dynamisme, et y dévoilera ses nombreuses avancées. Tous aborderont les sujets d’actualité, partageront leurs best-practices, et dévoileront plusieurs études et baromètres, grand public ou non.

En 2015, le Printemps des études s’ouvre encore plus à l’international, tant en termes d’acteurs que de partenaires. En effet, sur les 105 acteurs présents à ce jour, près de 20 % sont d’origine internationale (Etats-Unis, Europe, Asie), sans compter les acteurs français qui déploient leur savoir-faire à travers le monde. De plus, outre le renouvellement de son partenariat avec le magazine Quirk’s (USA), le Printemps des études s’associe également cette année avec la revue Asia Market Research qui couvre l’Asie. De quoi offrir une visibilité accrue à ses acteurs, et ouvrir les débats d’idées sur la profession (méthodologie d’étude, recueil d’information, comportement des consommateurs… émergeant dans ces trois continents). Plusieurs rendez-vous seront cette année encore dispensés en anglais, parmi lesquels «Digital Survey Lab» par GMI et «Research in a Mobile Future» par SSI. De même, des visites guidées, organisées par le Printemps des études, traiteront de la question «Comment adresser les pays émergents ?».

Conférences du 16 avril

Conférence inaugurale – 9h30 – 10h30 – Grand Auditorium
• Carte blanche à François Bellanger, Fondateur du Think-Tank Transit-City.
L’homme androïde : de l’homme augmenté au transhumanisme, enjeux au-delà des réalités et fantasmes.

Métiers et réseaux – 8h30-9h30 – Club du Palais
• Comment repenser, en institut, la fonction Etudes pour répondre aux nouveaux besoins des entreprises et entretenir la passion du métier auprès des jeunes professionnels ?
Animée par E. Martine-Cosnefroy, Fondatrice Adequation MR et représentante Esomar France et T. Semblat, Fondateur de Market Research News.

Métiers et réseaux – 14h00-15h00 – Grand Auditorium
• Comment médias et régies publicitaires innovent dans les études pour mieux connaître leur public ?
Animée par T. Amar, Président Fondateur d’Offremédia 100% Média, avec E. Cialdella, M Publicité / Groupe Le Monde – Directrice Déléguée Marketing & Communication, A. Philip, Directrice Marketing Communication et Qualité – Mondadori Publicité, F. Mollier, DGA Marketing stratégique innovation TF1 Publicité, C. Mériaux, Directrice du Marketing, de la Relation Client et de la Communication Clear Channel, F. Hermelin, Directrice Group M Next (WPP), G. Mao, Directeur Market Insights, SEEMEA & APAC chez Google.

Conférences du 17 avril

Métiers et réseaux – 8h30-9h30 – Salle Napoléon
• Sommes-nous prêts pour les études à l’heure du 21e siècle ?
Organisée par ESOMAR avec SYNTEC Etudes, l’UDA et l’IREP Communication, Etudes, Recherche Prospective.

Métiers et réseaux – 11h00-12h30 – Grand Auditorium
• Ma jeune entreprise, ne connaît pas la crise…
Organisée par l’Adetem, le CESP, ESOMAR, l’IREP, SYNTEC Etudes, et l’UDA.

Les membres de l’Adetem bénéficient d’un accueil VIP, et vont recevoir, par courrier, leur Carte Excellence.

Vous voulez tout savoir sur le Printemps des Etudes ? Rien de plus simple : cliquez ici.

3 questions à Anne Mollet

Pour vous, le club des Jeunes Pros du Marketing a rencontré Anne Mollet Directrice Marketing Stratégique chez Nexity.

Plus d’informations sur le club des Jeunes Pros.

Inscription au prochain évènement du 24/09.

Capture d’écran 2014-09-09 à 14.05.44

Adetem Question : En quoi consiste votre travail ?

« Le Marketing Stratégique chez NEXITY consiste à suivre l’évolution des marchés, cibler de nouveaux créneaux de développement, définir les potentiels de développement territorial et le mix produits d’immeubles neufs de logements et de bureaux… mais également être à l’écoute des nouveaux modes de vie et concevoir de nouveaux produits et services. Mon équipe est constituée de 10 personnes.»

Adetem : Quelles sont les dernières innovations de NEXITY ?

« Nous avons été précurseurs dans la construction bois avec Ywood. Nous avons d’ailleurs reçu le « Green Building Solutions Award » pour la réalisation du premier parc de bureaux en bois à énergie positive de France, situé à Aix-en-Provence. Nous travaillons actuellement beaucoup autour du « co » ; Nous venons de lancer « Blue Office », des espaces de coworking avec services (hôtesse, wifi, reprographie, petite restauration…) pour salariés nomades, télétravailleurs et indépendants. La colocation de logements est aussi un de nos thèmes de prédilection, avec notre nouveau site internet Weroom et le développement de logements spécialement conçus pour ce mode de vie. Nous sommes aussi en train de déployer une offre de service d’autopartage au sein de nos résidences. »

Adetem: Quel conseils donneriez-vous aux jeunes pros ?

« Il faut être convaincu pour être convainquant. Il faut être curieux et ouvert, être proactif et proposer des idées nouvelles. »

A propos de Anne Mollet

Diplômée d’un DESS CAAE (Certificat d’Aptitude à l’Administration des
Entreprises) à l’IAE en 1997, Anne Mollet a tout d’abord été Consultante durant 5 ans chez Immobilier et Territoire Conseille (groupe Sémaphores).
En 2003, elle intègre Nexity en tant que Responsable des
études marketing au sein du pôle Logement.
Depuis 2009, elle est Directeur du Marketing Stratégique Groupe.

Interview réalisée par Stéphane ALCARAZ, stephane.alcaraz(@)adetem.net