De la transparence à l’engagement … par Sébastien Gradeler

200 personnes ont suivi la 9e Journée nationale des études. Salle comble pour la session consacrée aux innovations dans les études et rassemblant Eden Insight, la FING, Diagnostic Communication, Bonduelle, le Service innovation du Premier Ministre, Clic and Walk et Kingfisher.

Emailing-BAN-HAUT

Comment EDEN Insight cherche à bousculer les études en créant le fameux « engagement » du consommateur ? Réponse avec Sébastien Gradeler, Responsable développement d’EDEN Insight et Daniel Kaplan, CEO de la FING.

Aujourd’hui, les marques ne sont plus des forteresses et sont au contraire poussées au dialogue. De leur côté, les consommateurs court-circuitent la communication institutionnelle pour chercher sur Internet une information liée à l’expérience d’autres utilisateurs. De plus en plus d’importance est donnée à ce ZMOT (Moment Zéro de Vérité) pendant lequel la mauvaise expérience d’un consommateur peut être la première impression d’un prospect potentiel ! Tout ceci s’articule dans un contexte où chaque individu est prêt à prendre la parole et s’engager pour les entreprises qui l’inspirent.
C’est au regard de ces constats que nous avons souhaité chez EDEN Insight dépasser les approches traditionnelles en bousculant les habitudes prises dans notre métier du Market Research. Nous travaillons ainsi main dans la main avec les membres de nos communautés et nos clients ; avec beaucoup de transparence… nous ne parlons plus de répondants ou de questionnement top > down, mais plutôt d’engagement et de collaboration.

transparence

Il convient de distinguer les communautés ouvertes (type Facebook) des communautés d’études qui sont, elles : fermées et se composent de 30 à 300 membres environ. Les premières attirent des fans, là où nous recherchons des ambassadeurs : des personnes capables de s’investir pour une thématique et une marque.

Présentation du projet « Mes Infos », par Daniel Kaplan, CEO de la FING :

«  Si j’ai une donnée sur vous, vous l’avez aussi. Et vous en faites… ce qui a du sens pour vous ! »
C’est autour de cette idée que, depuis 2012, la Fing et plusieurs partenaires ont engagé le projet MesInfos : explorer ce qu’il se passerait si les organisations qui possèdent des données personnelles partageaient ces données avec les individus qu’elles concernent. En ce moment, l’expérimentation grandeur nature de cette idée rassemble les 300 personnes recrutées par EDEN et leurs données mises à disposition par les partenaires du projet : Axa, La Banque Postale, Le Crédit coopératif, Google, Les Mousquetaires, Orange, Société Générale.

Passage en revue du dispositif :

Un tour d’horizon des travaux en cours est rapidement dressé : grâce aux outils de la plateforme d’animation, les testeurs s’expriment en continu sur leurs découvertes et sur les stimuli injectés par l’équipe. Les forums, blogs et boîte à idées sont adaptés pour rendre l’expérience immersive et ludique : concours photos, battle groups par exemple. Contrairement à une démarche classique, les membres prennent le temps d’échanger entre eux et ont la possibilité de s’exprimer librement sur ce qu’ils veulent… car une communauté d’études, c’est également des réponses à des questions que nous ne nous étions pas posées !
L’utilisation importante d’un programme de gamification (badges et récompenses) permet de garder un niveau d’engagement suffisant pour la réussite du projet et guider les membres vers les actions à accomplir.
Pour le moment, les membres testeurs découvrent leurs données et les premiers projets développés par les partenaires. Rendez-vous dès le mois d’avril pour connaître les premiers résultats concrets du projet « Mes Infos » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*